La pression : une clé pour l’exploitation longue et sûre des pneus

Presque la moitié des accidents routières est un résultat de la basse pression des pneus. Découvrez les conséquences de la pression des pneus incorrecte, comment la contrôler correctement, ainsi que comment prolonger la vie de vos pneus.

La pression des pneus influe sur l’amortissement et le confort de la conduite, sur la maniabilité, donc la sécurité, sur l’adhérence et la distance de freinage, sur la résistance au roulement, ainsi également sur la consommation du carburant, sur la résistance de pneu aux dommages, sur le chauffage de pneu et sur le kilométrage.

Par exemple, une voiture dont les pneus ont la pression inférieure de 0.6 bar de celle normale, va consommer le carburant plus de 4% et la vie de ces pneus va être réduite de 45%.

Les pneus ont le plus long kilométrage quand elles travaillent dans les conditions optimales, parce que le front de la bande de roulement est adhéré à la route sur toute sa surface seulement dans ces conditions. La pression qui n’est pas correcte cause l’usure plus rapide ou irrégulière de la bande de roulement.

La pression de pneu est l’un des facteurs principales qui influent sur l’usure de pneu. Donc, on peut constater que la pression correcte est une clé à l’exploitation longue et fiable des pneus.

Comment prolonger la vie des pneus ?

Il faut maintenir une pression correcte des pneus, recommandée par le fabricant des pneus et le constructeur automobile. Elle devrait être ajustée au charge et à la vitesse de voiture. De plus, la pression doit être contrôlée au moins une fois par semaine et, en particulière, avant des voyages. Il est bon de remplacer des valves de pneus par les nouveaux lors de montage des pneus nouvelles.

Comment contrôler correctement la pression des pneu ?

Il faut mesurer la pression quand les roues sont froides, parce que la roue se réchauffe pendant la conduite et sa pression augmente. Par exemple, la pression de 200 kPa à la température 20 degrés Celsius, après le chauffage de roue à 80 degrés Celsius, augmente à 266 kPa. Il ne faut pas oublier de la pression de pneu de secours !

Les conséquences de la pression trop basse

Les pneus qui sont exploitées longtemps à la pression trop basse montrent l’usure plus élevée de la bande de roulement sur ses deux côtés extérieurs. Sur la circonférence du flanc de pneu, on peut aussi remarquer une bande sombre. Sa cause est la surchauffe d’un élément de pneu qui se plie trop.

Les conséquences e la pression trop haute

Les pneus qui sont exploitées longtemps à la pression trop haute montrent l’usure plus élevée de la bande de roulement au milieu de son front. Le pneu à la pression trop haute ne remplit pas d’une façon correcte ses fonctions d’amortissement, ce qui influe négativement sur le confort de la conduite et cause l’usure plus élevée des éléments de la suspension de voiture.

Les capteurs de pression

A partir d’octobre 2003, toutes les nouvelles voitures sont équipées des systèmes de contrôle de la pression de pneus. Ils sont différents du point de vue technique et de la possibilité de coopération avec l’ordinateur de bord. Certains d’eux sont déjà installés par les constructeurs automobile, d’autres peuvent être installés optionnellement dans chaque voiture. Les tous ont le même caractéristique – ils réagissent au niveau incorrect de la pression de pneus et ils en avertissent. On peut acheter les systèmes les plus simples pour quelques euros et les installer presque dans chaque garage. Ils n’exigent pas l’installation du fil, parce que les capteurs communiquent avec l’indicateur à l’aide des ondes radio. Le système a aussi les batteries indépendantes qui suffisent sur quelques années d’exploitation. Ce système permet de contrôler la pression de pneus et la maintenir au niveau correct. Il vaut la peine de l’acheter, mais sans lui, il ne faut pas oublier à contrôler régulièrement la pression.