Pompéi en Italie

Pompéi  est une ville devenue archéologique de nos jours.  Elle a été une ville splendide de son temps. Fondée par un groupement de cinq villages osques au 6e siècle avant Jésus-Christ, cette ville située en Italie au bas du Mont Vésuve connut une ère prospère.

Elle était grande de 44 hectares d’habitations et 22 hectares de champs et jardins. La culture de la terre, notamment  la viticulture en était l’activité de base. Successivement occupée par les osques, les étrusques et les grecs qui y ont introduit le culte d’Apollon, la ville connut son plein essor sous la domination des Samnites qui l’occupèrent à partir du 5e siècle avant notre ère. Une des principales artères de la ville, appelée la voie de l’abondance était occupée d’officines, d’auberges, de teintureries, de cabarets, de maisons de jeu et de maisons closes. Le Vésuve, montagne fertile était couvert de plantations sauf sur son plat sommet stérile.

Cette montagne ne constituait donc pas à priori une source d’inquiétude pour les pompéiens. La culture de la vigne sur ce riche sol d’origine volcanique favorisait l’afflux d’une population estimée à douze mille habitants.  Des citernes d’eau pluviale et un aqueduc partant du fleuve Sarno avaient été érigés pour l’approvisionnement en eau. Construite sur un plateau, la ville servait de poste stratégique pour la surveillance des allers et venues des navires dans la baie de Naples.

L’éruption

Le 24 Aout 79 est la date supposée de l’éruption du Vésuve qui a détruit Pompéi. Elle aurait duré  deux jours et fait plusieurs victimes car un grand nombre d’habitants avait fui quelques jours auparavant. Ce jour là était un matin ordinaire et les pompéiens vaquaient à  leurs occupations lorsque survinrent les premiers écoulements. Ils moururent pour la plupart asphyxiés.

Le site archéologique

Le site, redécouvert par hasard au 17e siècle soit 1600 ans après la tragédie,  est classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1997. Son état de conservation est étonnant.

Edifices antiques recouverts d’inscriptions furent fortuitement découverts en 1600 et depuis la découverte de corps, d’objets d’art et d’objets du quotidien dans un parfait état de conservation ont fait la renommée du site.